Les Salelles (Ardèche)

LES SERVICES MÉDICAUX ET PARAMÉDICAUX DU TERRITOIRE

2021

3 mai 2021 : Le centre de vaccination augmente le nombre de doses

Le centre de vaccination de la CPTS (Communauté Professionnelle Territoriale de Santé) Sud Ardèche a obtenu une augmentation du nombre de doses du vaccin Moderna. A partir du lundi 3 mai, la vaccination évolue et s’ouvre à toutes les personnes ayant des facteurs de risques et de plus de 18 ans avec passage à 1080 doses/semaine, soit 720 primo-vaccinations et 360 rappels et ouverture du centre certains matins. La logistique a été améliorée avec un seul médecin sur place mais 3 infirmiers-ères et 2 adjoints-tes administratifs pour l’accueil et les inscriptions. Les patients peuvent passer soit par doctolib.fr ou par leur médecin traitant.

JPEG - 229.1 ko
Dauphiné du 6 mai 2021



JPEG - 923.9 ko
2 barnums ont été installés par la mairie des Vans

22 avril 2021 : Le point sur la campagne de vaccination en Sud Ardèche

Le centre de vaccination a officiellement ouvert le 22 février dernier au centre d’accueil des Vans pour la population de la région des Vans mais aussi de Ruoms, Vallon, Valgorge, Lablachère et Joyeuse avec leurs médecins correspondants. Dès lors, les vaccins sont arrivés et les équipes médicales ont pu vacciner à raison d’environ 80 patients/jour (soit 400 doses par semaine), y compris les rappels, uniquement avec le vaccin Moderna, destiné en priorité aux + 75 ans et aux sujets à pathologies graves. Vers la mi-mars, les doses ont pu être doublées passant de 400 à 720 doses du vaccin Moderna par semaine, soit quand même 144/jour pendant les 5 jours de la semaine. Et à partir du 3 mai, passage à 1080 doses/semaine soit 720 primo-vaccinations et 360 rappels avec ouverture du centre certains matins.

La logistique a été améliorée avec un seul médecin sur place mais 3 infirmiers-ères et 2 adjoints-tes administratifs pour l’accueil et les inscriptions. En début de semaine, la mairie a mis à disposition deux barnums à l’extérieur du centre pour assurer cet accueil dans des meilleures conditions. A ce jour, près de 5 000 habitants ont déjà été vaccinés.

Le Dr. Faubry, président de la CPTS (Communauté Professionnelle Territoriale de Santé) Sud Ardèche, en charge de cette campagne, est néanmoins inquiet au sujet des patients à partir de 55 ans, qui peuvent se faire vacciner avec le vaccin Astra Zeneca aux cabinets des médecins, des pharmacies et des infirmiers-ères et qui se désistent. En effet, la mauvaise publicité faite dans les médias a fait reculer et même refuser la vaccination à certains patients, pourtant éligibles, comme par exemple, cette semaine où Paul Faubry disposait de 70 doses et n’avait l’accord que de 40 patients. « On n’a aucune visibilité, car même si on est capable de programmer un certain nombre de patients qui acceptent ce vaccin, on n’est même pas sûr de recevoir les doses suffisantes » dit-il. Un vrai casse-tête !

JPEG - 150 ko
Dauphiné du 24 avril



JPEG - 593.7 ko
Concert de piano à l’EHPAD de Chambonas

9 avril 2021 : Un pianiste en concert à l’EHPAD de Chambonas

Julien Nègre, né aux Vans il y a 47 ans, a de nombreuses cordes à son arc : pianiste, issu du conservatoire de Strasbourg, ingénieur du son à Paris pendant une vingtaine d’années avec sa société « Le Sonzéro », disquaire, intervenant auprès de la FEMIS (Ecole nationale supérieure des métiers de l’image et du son), grande école publique appartenant au Ministère de la Culture. Il compose de nombreuses musiques de styles différents, classique ou jazz. Il présente ses concerts sur des magnifiques images vidéo de sa compagne Estelle Menassier, cerisiers en fleurs et, puisqu’il est revenu au pays depuis deux ans, des belles images de nature, paysages des environs des Vans comme sur les Gras de Naves. Ce vendredi 9 avril, il se produisait à l’EHPAD de Chambonas devant une trentaine de résidents ravis, qui ont même repris en cœur « Le temps des cerises » avec des images du côté de Vernon.

Encore une très belle initiative d’Adeline Alleysson, responsable des animations des trois EHPAD des Cévennes Ardéchoises, où Julien va d’ailleurs présenter son spectacle prochainement à Joyeuse et Valgorge.


JPEG - 933.9 ko
Expo photos

L’art de vieillir : une expo photos à l’EHPAD

Adeline Alleysson, responsable des animations du centre hospitalier des Cévennes Ardéchoises et sa collègue Elsa Mahé, psychologue ont eu l’idée originale d’héberger une exposition de photos en noir et blanc sur l’art de vieillir. Elles ont eu la chance de trouver les œuvres d’une photographe canadienne, Arianne Clément, sur la beauté et la sensibilité de femmes et de couples de plus de 70 ans. A l’origine de cette idée, l’artiste est impressionnée et conquise par Marie-Berthe, une jeune et vive beauté de 102 ans qui s’assume entièrement et qui se sent belle et séduisante. Suivent d’autres photos qui célèbrent la diversité des corps et des visages de femmes mais aussi de couples qui osent se mettre « à nu » et le revendiquent. Les sujets se trouvent sublimés par le recours au noir et blanc qui met en valeur le modèle et ajoute à l’aspect poétique de l’image. Cette exposition était auparavant en Italie, au Canada et finalement en Arles. Elle le sera jusqu’à fin mai à Chambonas puis migrera vers les deux autres hôpitaux du groupe. Un cahier de remarques est mis à la disposition des résidents mais aussi du public extérieur. « Il fallait absolument parler aux résidents d’autre chose que de la covid, qu’ils entendent toute la journée » nous dit Adeline. Une très belle initiative originale et atypique.

JPEG - 347.2 ko
Dauphiné du 29 mars



JPEG - 997.2 ko
Emmanuelle Soriano au centre de vaccination

Vaccination : les doses disponibles vont être doublées

Les professionnels de santé du territoire présents au centre de vaccination ce mardi 23 mars après-midi, les docteurs Paul Faubry, président de la CPTS (Communauté Professionnelle Territoriale de Santé) et Lucie Belkaious, Christophe Suzac et Mathieu Arnaud du centre hospitalier des Cévennes Ardéchoises, Emmanuel Bonnaud de « Vivre chez soi » Service de soins infirmiers à domicile (SSIAD), Stéphanie Michel, infirmière hygiéniste, Agnès Noguera, cadre de santé et Sébastien Gadilhe, adjoint au maire de la ville des Vans, ont reçu Emmanuelle Soriano, directrice de de la délégation départementale de l’Ardèche de l’ARS (Agence Régionale de Santé). Elle a excusé Patrick Leverino, sous-préfet de Largentière, qui a eu un empêchement de dernière minute.

Elle est venue visiter les installations de vaccination, ouvertes au centre d’accueil de la ville depuis début février et assurer les équipes en place de son soutien, tant moral que logistique. Les doses disponibles vont être doublées dès la semaine prochaine, passant de 400 à 720 doses du vaccin Moderna par semaine, soit quand même 144/jour pendant 5 jours. Du coup, les équipes vont encore être plus performantes, avec un seul médecin sur place mais 3 infirmiers-ères, d’autant plus que la vaccination sera ouverte aux personnes de plus de 70 ans à partir de la semaine prochaine, tout comme de nouveaux créneaux sur le site dédié Doctolib, dès le 24 mars.

Après la visite des installations, Emmanuelle Soriano a félicité les équipes de leur dynamisme et efficacité depuis l’ouverture du centre, soit plus de 1600 personnes vaccinées, réparties en 1300 en première injection et 350 en deux injections. Ces personnes venaient de la région des Vans mais aussi de Ruoms, Vallon, Valgorge et Joyeuse avec leurs médecins correspondants.

JPEG - 651.1 ko
Dauphiné du 25 mars



JPEG - 742.2 ko
Dr. Laurent EVRAD (à gauche) et Dr. Thierry SALMACIS (à droite)

Un nouveau médecin aux Vans

Le territoire du Pays des Vans vient d’apprendre une bonne nouvelle : un nouveau médecin généraliste vient de s’installer en ville. Le docteur Laurent Evrard vient en effet de s’associer avec le docteur Thierry Salmacis, bien connu de longue date aux Vans, depuis le 12 février de cette année au 6 bis, route du Vivarais. Né il y a 41 ans à Lyon, sa famille est « basée » à Grenoble. Médecin de père en fils, son père était pédiatre, Laurent a tout d’abord fait ses études de médecine à Grenoble puis son internat à Clermont-Ferrand. Il a ensuite enchainé les remplacements, du côté de Toulouse, puis à nouveau à Grenoble en 2011, où il a de plus réussi brillamment son diplôme universitaire en gériatrie. En 2012, il arrive en Auvergne Rhône Alpes où, là aussi, il multiplie les remplacements comme au CHU de Saint Etienne, puis enfin de la plupart des médecins de la station médicale des Vans.

Depuis début février, il décide de se « poser » là où il a trouvé une région et une ville bien agréable. Il est ravi d’autant plus qu’il est un cycliste émérite- il a gagné il y a quelques années le parcours officiel de l’Ardéchoise- et où il commence à découvrir les superbes paysages de notre région. Il veut aussi intégrer le club de tennis local, comme ancien joueur de niveau 15/2.


JPEG - 780.9 ko
Professionnels de santé et élus du territoire

22 février : Excellente nouvelle pour la population du sud Ardèche : le centre de vaccination des Vans est ouvert !

Avec le soutien et l’accompagnement précieux de la délégation Ardèche de l’ARS (Agence Régionale de Santé), le centre de vaccination des Vans est officiellement ouvert depuis le 22 février. Cette ouverture répond à une grosse attente de la population.

En effet la CPTS (Communauté Professionnelle Territoriale de Santé) composée d’acteurs de soins libéraux, du centre hospitalier des Cévennes Ardéchoises et du service de soins infirmiers à domicile de l’association « Vivre Chez Soi », a imaginé la création de ce dispositif au service de la population du territoire. C’est sous l’impulsion de cette CPTS Sud Ardèche Cévennes que le projet a été étendu aux communautés de communes voisines (Pays de Beaume-Drobie et Gorges de l’Ardèche), soit un bassin de population estimé à environ 36000 habitants. Les professionnels libéraux de ces secteurs interviennent donc ensemble pour proposer une solution vaccinale aux personnes dites « prioritaires » pour l’instant, âgées de 75 ans et plus avec comorbidités. Ainsi en fonction d’un cahier des charges précis proposé par l’ARS, l’organisation du fonctionnement du centre a été mise en place par Christophe Suzac (directeur du centre hospitalier des Cévennes Ardéchoises) et Emmanuel Bonnaud (directeur du service de soins infirmiers à domicile). Des personnels de l’Hôpital local sont mis à disposition du centre afin d’assurer les gestions de planning et les parties administratives. Le Docteur Paul Faubry, président de la CPTS, assure la supervision médicale du projet et mobilise les professionnels en capacité de vacciner.

Ce dispositif nécessite cependant une forte mobilisation des professionnels, certains d’entre eux, retraités, n’ayant pas hésité à se porter volontaires. Ce projet n’aurait pas pu voir le jour sans la mise à disposition du centre d’accueil Fernand Aubert par la municipalité des Vans, son maire Jean-Marc Michel et Sébastien Gadilhe, adjoint et vice-président de la CPTS, très impliquée dans la réussite de l’entreprise. Ainsi après une prise de rendez-vous sur Internet (sites Doctolib ou santé.fr) ou en composant le numéro d’appel départemental (04 75 66 77 99), la population prioritaire pourra se rendre dans le centre pour s’y faire vacciner. Elle sera accueillie dans le respect des gestes barrières, par une professionnelle administrative, puis après un point santé par un médecin, sera vaccinée par une infirmière diplômée d’Etat. Le retour à domicile est programmé après une surveillance de 15 mn.

A partir de ce jeudi 25 février, 200 doses (soit 200 patients) par semaine (50/jour environ sur 4 jours) sont disponibles pour monter progressivement la semaine prochaine au double soit 400 doses ou 80/jour sur 5 jours.

Le centre est ouvert au public de 13h30 à 17h30 avec prise de rendez-vous préalable (comme écrit précédemment) obligatoire.

JPEG - 534.7 ko
Dauphiné du 27 février 2021



1er février 2021 : Voici les dernières nouvelles suite à notre entretien CPTS Sud Ardèche avec l’ARS au sujet de l’ouverture d’un centre de vaccination aux Vans : pas d’autorisation gouvernementale pour l’autorisation d’ouvrir de nouveaux centres de vaccination du fait de la pénurie de vaccins.

Volonté néanmoins de l’ARS de nous autoriser à ouvrir sous le label "RELAIS DE PROXIMITE" du CH des Cévennes Ardéchoises dans le cadre de la CPTS Sud Ardéche Cévennes.

En conséquence nous allons ouvrir pour vacciner les patients de proximité.

Nous serons doté en vaccins Moderna ou Pfizer à hauteur de 60 doses par semaine : 4 semaines de vaccinations puis 4 semaines de rappels . Ultérieurement il nous sera peut-être octroyé plus de doses .

Donc nous allons pouvoir vacciner 240 patients de + de 75 ans sur les 4 prochaines semaines ; nous n’avons pas de visibilité au delà mais espérons être mieux dotés ensuite et monter en puissance .

Nous programmons une ouverture les mercredi jeudi et vendredi à partir du 3 février soit 12 vacations . ensuite nous ouvrirons 12 vacations pour les rappels . Les patients seront programmés de 13h30 à 17h30 à raison de 20 patients / vacation.

Pour se répartir sur ces 12 vacations initiales ;

Compte tenu des populations de la CC des Gorges de L’Ardèche (15000 ha) et de la population de la CC du pays des Vans en Cévennes (10000 ha) nous proposons d’ouvrir 7 vacations pour les médecins de Ruoms +Vallon et 5 vacations pour les médecins des Vans .

Ainsi chaque médecin qui prend une vacation pourra y vacciner "ses" patients : il y aura 18 places réservables (les 2 places restantes seront attribuées aux résidents du secteur de Joyeuse car aucun médecin ne s’est inscrit pour réaliser une vacation) .

Il est important de communiquer que la population doit s’adresser à son médecin traitant, c’est lui seul qui pourra l’inscrire sur la liste de vaccination. Aucun rendez vous ne pourra être pris sur le centre de vaccination.


JPEG - 969.3 ko
Le centre d’accueil servira aux vaccinations

Le début de la campagne de vaccination reporté

Dans notre édition du 19 janvier, les professionnels de santé du territoire du Pays des Vans en Cévennes, organisé sous forme de CPTS (Communauté Professionnelle Territoriale de Santé) nous avaient indiqué pouvoir commencer la campagne de vaccination le lundi 25 janvier prochain. Les réunions et contacts téléphoniques avec les organismes de santé comme l’ARS (Agence Régionale de Santé) se multiplient pour organiser la logistique de ce centre aux Vans

Il est d’ailleurs important de préciser que ce centre sera également sollicité pour les territoires du sud Ardèche, autour des communes de Joyeuse, Ruoms, Valgorge et Vallon Pont d’Arc, soit un bassin de population d’environ 40 000 habitants à terme. Actuellement, le centre n’est pas prêt à fonctionner. Les informations concrètes et précises seront données à la population au fur et à mesure des décisions prises. Par ailleurs, le conseil municipal du mardi 19 janvier a délibéré à l’unanimité le prêt du centre d’accueil à la CPTS pour cette opération. En revanche, la petite salle du centre accueille toujours sans rendez-vous pour le dépistage de la covid tous les jours entre 13 h et 16 h. Depuis lundi dernier, entre 15 et 20 personnes se font tester tous les jours.

JPEG - 146.1 ko
Dauphiné du 22 janvier 2021



Les informations vaccination de l’Agence Régionale de Santé

PDF - 215.5 ko
Les informations vaccination de l’ARS



JPEG - 582.6 ko
9 avril 2019 : 1ère réunion de la CPTS

18 janvier 2021 : Les tests covid continuent et les vaccinations se préparent

Toujours sur la brèche (voir notre édition du 15 janvier), les professionnels de santé du territoire des Vans recherchent de nouvelles solutions pour continuer les tests, auparavant faits en drive au bus santé, et préparer la campagne de vaccination à venir.

Depuis lundi 18 janvier, les tests (PCR et antigéniques) se font à présent, toujours sans rendez-vous, dans la petite salle du centre d’accueil tous les jours du lundi au vendredi de 13h à 15h et ce, jusqu’à nouvelle information et au moins jusqu’à la fin du mois de janvier. Quant à la campagne de vaccination, les professionnels attendent les dernières instructions de l’ARS (Agence Régionale de Santé) pour informer la population éligible des formalités de rendez-vous. De plus, le centre de vaccination, prévu dans la grande salle du centre d’accueil, doit recevoir l’approbation du conseil municipal qui se tiendra mardi 19 janvier.

Les modalités seront précisées dans la semaine avec les réservations sur les sites déjà connus en Ardèche, auquel viendra s’ajouter celui des Vans. L’ouverture du centre est prévue le lundi 25 janvier.

JPEG - 383.9 ko
Dauphiné du 19 janvier 2021



JPEG - 495.1 ko
Le bus santé

13 janvier 2021 : Plus de 900 personnes testées au drive en 2 mois

Les professionnels de santé du territoire, organisés au sein de la CPTS (Communauté Professionnelle Territoriale de Santé) se sont organisés pour faire passer les tests Covid-19 (antigéniques et PCR) dans le bus santé de l’association Collectif Sud, installé sur le parking du terrain de football. Depuis le 16 novembre 2020 jusqu’au 12 janvier 2021, plus de 900 tests ont été pratiqués par les médecins, infirmiers(ères) ou kinés du territoire, ce qui est un chiffre exceptionnel. Bien sûr, les cadences ont varié de 20 par jour à plus de 80 par jour juste avant les fêtes de fin d’année. Et maintenant ? Toujours sur la brèche, les professionnels réfléchissent à la « seconde vague » à venir, c’est-à-dire la campagne de vaccination. Et ils l’assurent, ils seront prêts dès que les autorités de santé du département les autoriseront à vacciner.


JPEG - 495.1 ko
Drive

Les tests Covid-19 au drive prolongés jusqu’au 15 janvier 2021

Comme prévu (voir nos éditions du 18 novembre et 8 décembre), les professionnels de santé du territoire, organisés au sein de la CPTS (Communauté Professionnelle Territoriale de Santé) ont commencé 16 novembre après-midi à faire passer les premiers tests Covid-19 (antigéniques et PCR) dans le bus santé de l’association Collectif Sud, installé sur le parking du terrain de football. Prévu initialement pour deux ou trois semaines et devant le « succès » de cette prévention, entre 15 et 30 patients/jour et jusqu’à 80/jour avant les fêtes de fin d’année, les professionnels ont décidé de prolonger les tests sans rendez-vous jusqu’au vendredi 15 janvier inclus, du lundi au vendredi de 13 h à 16 h.

JPEG - 247.9 ko
Dauphiné du 10 janvier 2021



2020

JPEG - 506.1 ko
Les élus au bus santé

23 décembre 2020 : La campagne de dépistage de la covid-19 prolongée jusqu’au 31 décembre

La Région Auvergne-Rhône-Alpes a lancé une vaste campagne de dépistage de la covid-19 sur son territoire, en partenariat avec les municipalités volontaires. Sur la commune des Vans, c’est l’association Communauté Professionnelle Territoriale de Santé (CPTS Sud Ardèche Cévennes) qui a mis en place depuis le 16 novembre 2020 un bus pour effectuer des prélèvements de dépistage du virus Covid-19. La population est accueillie et prise en charge par des professionnels de santé équipés et formés à ces prélèvements.

Mardi 22 décembre, Jean-Marc Michel, maire et Matthieu Salel le maire de Rosières accompagnés du conseiller régional Olivier Amrane sont venus remercier les professionnels de santé pour leur engagement. Les personnes qui souhaitent se faire dépister avant Noël peuvent encore se rendre au parking du stade de football où se situe le bus jusqu’au jeudi 24 décembre de 13 h à 16 h, puis du lundi 28 jusqu’au jeudi 31 décembre, même créneau horaire.

JPEG - 233.6 ko
Dauphiné du 24 décembre 2020



JPEG - 478.5 ko
Drive

7 décembre 2020 : Prolongation de 15 jours des tests Covid-19 au drive

Comme prévu (voir notre édition du 18 novembre), les professionnels de santé du territoire, organisés au sein de la CPTS (Communauté Professionnelle Territoriale de Santé) ont commencé le lundi 16 novembre après-midi à faire passer les premiers tests Covid-19 (antigéniques et PCR) dans le bus santé de l’association Collectif Sud, installé sur le parking du terrain de football.

Prévu initialement pour deux ou trois semaines et devant le « succès » de cette prévention (entre 15 et 30 patients/jour), les professionnels ont décidé de prolonger les tests sans rendez-vous pendant encore les 15 prochains jours, du lundi au vendredi de 14 h à 17 h.

JPEG - 140.4 ko
Dauphiné du 8 décembre Drive





L’ARS Auvergne-Rhône-Alpes rappelle la nécessité de maintenir la vigilance envers les personnes à risques face à la Covid-19

Comme vous le savez, nous ne sommes pas tous égaux face au virus. Certaines personnes sont considérées comme plus fragiles, et risquent de contracter des formes graves de la Covid-19. Face à l’évolution de la situation épidémique, il est indispensable de continuer à sensibiliser ces personnes ainsi que leurs proches au respect strict des gestes barrières qui ne sont pas suffisamment appliqués.

Leur protection dépend d’elles-mêmes et aussi des comportements de leur entourage vis-à-vis d’elles. Leur entourage peut être porteur de l’infection et la transmettre sans s’en rendre compte. C’est pourquoi il est nécessaire que chacun porte un masque lors des rencontres familiales et amicales, respecte une distance physique, se salue sans se serrer la main, ni ne s’embrasse, et se lave fréquemment et rigoureusement les mains.











JPEG - 712.6 ko
L’équipe pluriprofessionnelle de santé

20 mai 2020 : Bilan du centre de dépistage du Covid après une semaine d’ouverture

Le centre de consultation et de dépistage Covid-19 (Coronavirus) a ouvert le mercredi 13 mai dernier à l’espace sportif des Vans. Les professionnels de santé de la CPTS (Communauté Professionnelle Territoriale de la Santé) Sud Ardèche Cévennes se relaient par équipe de quatre pour accueillir les patients symptomatiques envoyés par leurs médecins traitants.

Un premier accueil extérieur à l’espace est effectué par un sapeur-pompier qui vérifie la prescription médicale permettant d’entrer dans le centre. La seconde étape consiste en un interrogatoire effectué par une équipe de santé composée d’un pharmacien, kiné et/ou infirmier, qui prépare toute la partie administrative dans le hall du gymnase. La troisième étape est la prise en charge par un binôme médecin-infirmier qui réalise la consultation et le test PCR si besoin dans des tentes bien séparées et désinfectées après chaque passage (voir notre édition du 11 mai). Depuis le 13 mai, le centre a eu 50 visites et pratiquement autant de tests en quatre après-midis. Chaque patient reçoit ses résultats en 48 h par le médecin prescripteur. Si le test s’avère positif, le centre d’assurance maladie se chargera de téléphoner aux personnes qui ont été en contact avec le patient en question. Cette recherche et cette organisation pluriprofessionnelle sont indispensables pour enrayer l’épidémie sur la région.

Le bilan après quatre demi-journées d’ouverture permet de constater que le virus est toujours en circulation sur le territoire. Par contre, une diminution des personnes symptomatiques est constatée après une semaine d’ouverture. L’avenir semble s’éclaircir de jour en jour.

Les professionnels de santé rappellent que ces visites et/ou tests se font uniquement après rendez-vous auprès du médecin traitant.

JPEG - 295.1 ko
Dauphiné du 23 mai



18 mai 2020 : Concert confiné à l’EHPAD de Chambonas

JPEG - 873.5 ko
Concert confiné
JPEG - 944.3 ko
Concert confiné
JPEG - 1.2 Mo
Concert confiné
JPEG - 826.4 ko
Concert confiné


- A l’initiative d’Adeline Alleysson, responsable du service animation, et après les Ehpad de Valgorge et Joyeuse, c’était au tour des résidents et personnels de Chambonas de bénéficier d’un concert « confiné », non pas dans, mais depuis l’extérieur des bâtiments. En effet, ce lundi 18 mai, le duo Respiro avec Sophie Boudieux à l’accordéon et Pierre Lassailly à la clarinette, a donné ses aubades de musiques méditerranéennes, successivement aux quatre coins de l’hôpital, sur le « chemin de ronde » extérieur, le petit matériel sono étant transporté par le personnel soignant. Les résidents, juchés sur les balcons ou réunis dans le patio central ont vraiment apprécié cette animation inattendue. Maria par exemple, de nationalité espagnole, a sorti ses castagnettes pour accompagner les chants andalous ou argentins. Une bien belle évasion musicale pour des personnes recluses à cause de ce virus impitoyable.


JPEG - 532.3 ko
Le centre de consultation et dépistage du covid est prêt

Un centre de consultation et de dépistage Covid-19 va ouvrir le 13 mai aux Vans

La pandémie du Covid-19 a infecté à ce jour environ 7% de la population. Dans cette hypothèse (source institut Pasteur), une centaine de personnes sur le territoire est concernée. Les chiffres au niveau mondial montrent que 0,52% des patients contaminés décèdent, 0,72% sont passés par la réanimation et 92% ont été pris en charge par les professionnels libéraux de ville.

Dans le cadre de la stratégie nationale de dépistage de l’épidémie, la communauté professionnelle territoriale de santé sud Ardèche Cévennes (CPTS) s’est mobilisée pour la population du territoire. Elle a mis en place une structure d’accueil en partenariat avec l’ARS, la Préfecture et la Comcom du Pays des Vans en Cévennes. Son objectif est de répondre en proximité au repérage des patients Covid symptomatiques afin de les repérer, de les soigner et de les confiner si nécessaire. Les personnes présentant des symptômes évocateurs de Covid (toux, fièvre, difficultés à respirer...) doivent prendre contact, dès à présent, avec leur médecin traitant qui, lui seul, décidera d’un accès au centre, pour une consultation avec ou sans dépistage, la décision appartenant à l’équipe pluridisciplinaire en place ce jour-là. Il est important de signaler que les personnes se présentant spontanément au centre ne seront pas prises en charge. Le professionnel de santé donnera aux patients un formulaire explicatif de la procédure d’accès au CCSS (Centre de Coordination Sanitaire et Sociale) avec un horaire de rendez-vous, en garantissant évidemment le secret médical.

L’ouverture du centre, dans l’espace sportif, est prévue le mercredi 13 mai puis le 15 avec ouverture éventuelle les lundis, mercredis et vendredis des semaines suivantes en fonction de l’évolution de la fréquentation. Les patients seront accueillis par une équipe de trois professionnels de santé : accueil, données administratives, prise de constantes, prélèvements, nettoyage des surfaces et du matériel entre chaque patient.

En cas de positivité du test PCR, (simple écouvillonnage), les personnes contacts seront invitées à se faire tester à leur tour au même centre pour adapter le confinement. Lors du passage dans le CCSS, les tests et les consultations seront pris en charge à 100% par la Caisse d’Assurance Maladie de l’Ardèche. Cette opération inédite est accompagnée par la Préfecture et l’Agence Régionale de Santé.


JPEG - 586 ko
Le CRR de Folcheran

Le centre respiratoire de Folcheran va encore évoluer

Depuis deux ans, le CRR (Centre de Réhabilitation Respiratoire) de Folcheran a procédé à des animations de toutes sortes, opérations portes ouvertes en septembre 2017, vœux de la direction au personnel en janvier 2018 en présence des élus du territoire, journée sans tabac en mai 2019, pour réaffirmer sa pérennité, soutenue bien entendu par ses responsables administratifs, FILIERIS et en particulier par le directeur de l’établissement de Folcheran, Patrick Carmona, que nous avons rencontré ce vendredi 23 août, assisté du cadre de santé Florian Guigon.

Folcheran fait partie du GCS (Groupement de Coopération Sanitaire) HELPAM (Hôpitaux et Etablissements Locaux de Proximité d’Ardèche Méridionale), tout comme les établissements de Chambonas, Joyeuse, Valgorge, La Bastide Virac, Bourg St Andéol, Villeneuve de Berg, Rocher-Largentière et Vallon Pont d’Arc. Suite au départ d’un pneumologue, la direction a décidé de diversifier son offre de soins en embauchant deux médecins généralistes d’ici la fin de l’année et de passer de mono- en activités multidisciplinaires.

Bien entendu, les patients atteints de maladies pulmonaires seront toujours envoyés par les médecins et hôpitaux du territoire et seront accueillis dans un des 60 lits disponibles dans le centre.

Une excellente nouvelle de plus pour l’avenir du centre, son personnel jeune et compétent et son très haut niveau de spécialisation en pneumologie.

JPEG - 197.6 ko
Dauphiné 27 août



31 mai : Animations à Folcheran dans le cadre de la journée mondiale sans tabac

JPEG - 705.3 ko
Journée sans tabac à Folcheran
JPEG - 992.4 ko
Journée sans tabac à Folcheran
JPEG - 617.4 ko
Journée sans tabac à Folcheran


Dans le cadre de la journée mondiale sans tabac, le centre de rééducation respiratoire de Folcheran se devait d’organiser des ateliers pour ses résidents. Ce vendredi 31 mai, les animatrices, Géraldine Giniez, aide-soignante formée à la tabacologie, aidée par Maud Batias, avaient donc préparé des ateliers ludiques, des démonstrations, des panneaux d’affichage sur les méfaits néfastes du tabac et les solutions pour en arrêter l’utilisation. Une bien bonne idée pour un centre qui soigne principalement les maladies respiratoires dues au tabac.


31 mai : Vernissage et guitare à l’EHPAD de Chambonas

JPEG - 852.4 ko
Vernissage des œuvres de Nicolas Gal
JPEG - 731 ko
Vernissage des œuvres de Nicolas Gal
JPEG - 659.3 ko
Vernissage des œuvres de Nicolas Gal


Ce vendredi 31 mai, Catherine Graffagnino, l’animatrice de l’EHPAD, avait organisé pour ses pensionnaires, une petite animation bien sympathique dans le hall d’entrée de l’hôpital. En même temps que Nicolas Gal, originaire de St Hilaire de Brethmas, exposait ses œuvres engagées où le cube est omniprésent, Nicolas Andorra, du groupe « Lost for Words », apportait sa note musicales sur des rythmes de blues-rock « à l’ancienne ». La trentaine de résidents/spectateurs était ravie.


9 avril 2019 : Les professionnels de la santé du territoire s’organisent en CPTS

JPEG - 582.6 ko
CPTS
JPEG - 642.8 ko
CPTS


Ce mardi 9 avril est à marquer d’une pierre blanche pour la santé du territoire des Vans. En effet, une réunion d’une soixantaine de professionnels de santé, médecins, kinésithérapeutes, infirmiers mais aussi du médico-social, associations d’aide à la personne, maison-relais, ambulanciers, pompiers, associations sportives, sociales ou culturelles, représentants de la CPAM d’Ardèche, élus municipaux ou intercommunaux, etc.. a permis d’expliquer un tout nouveau projet d’organisation de la santé sur un territoire de 19 communes et 10.683 habitants autour des Vans (la communauté de communes Pays des Vans en Cévennes + St Sauveur de Cruzières, St Genest de Beauzon, Payzac et Courry), appelé CPTS (Communauté Professionnelle Territoriale de la Santé), initié début janvier 2018 par Francis Pellet, accompagné par Paul Faubry, Sylvain Robert, Emmanuel Bonnaud, Sébastien Gadilhe, Selim Khelifi et Hélène Porcher.

Les buts d’une telle organisation sont d’assurer une meilleure coordination et de structuration des parcours de santé, de répondre aux demandes de soins non programmés, une amélioration de la prise en charge des diabétiques de type 2, une meilleure coordination pour les transports d’entrée et de sortie des hôpitaux et d’appréhender les nouvelles technologies comme la télémédecine, déjà initiée par l’hôpital de Chambonas et l’EHPAD du Roussillon.

Pour mettre sur pied cette CPTS, une première pour l’Ardèche, les organisateurs, accompagnés dans leur démarche par l’URPS (Union Régionale des Professionnels de Santé) Auvergne-Rhône-Alpes de Lyon, attendent la réponse à leur lettre d’intention auprès de l’ARS (Agence Régionale de Santé). Avec leur labellisation, ils auront alors à leur disposition un outil numérique de coordination des parcours de soins appelé RSPS (Réseau Social des Professionnels de Santé).

Un vrai projet innovant pour une amélioration du parcours de santé sur le territoire du Pays des Vans.

JPEG - 700.3 ko
Dauphiné 14 avril CPTS



— -

JPEG - 432.9 ko
Les deux médecins pneumologues de Folcheran

Le Centre de Rééducation Respiratoire de Folcheran, un an après

Il y a un an, le 30 septembre 2017, le CRR avait fait une opération « Portes ouvertes » avec un grand succès. Les responsables de FILIERIS - CARMI (Caisse Régionale dans les Mines) du Sud Est qui gère 135 centres de santé en France, dont celui de Folcheran ainsi que le Docteur Ali El Hassani, pneumologue au CRR ont voulu faire le point ce lundi 5 novembre sur l’avancement des projets évoqués l’an dernier.

Tout d’abord, comme centre spécialisé dans les maladies pulmonaires, le CRR est totalement partie prenante dans la campagne « Le mois sans tabac », tout comme la journée mondiale de la BPCO (Broncho pneumopathie Chronique Obstructive), maladie bronchique inflammatoire chronique entraînant une obstruction des petites bronches, le 21 novembre prochain.

D’autre part, vu l’activité croissante du centre, plus d’une soixantaine de patients présents tous les jours, les responsables recherchent activement un troisième pneumologue et même un quatrième à plus long terme. Malgré les incertitudes passées, le centre restera fortement implanté dans le paysage hospitalier local, les patients étant envoyés chez les pneumologues du CRR principalement par les médecins vanséens, mais aussi par ceux d’Aubenas ou de Vals les Bains.


Dauphiné du 15 octobre 2018


PDF - 326 ko
Affiche aidants
PDF - 1 Mo
Dépliants aidants

Aide aux aidants : SI CA M’AIDE (Soutien, Information, Conseil aux Aidants)

Expérimentation par l’hôpital de Chambonas de permanences délocalisées

Il s’agit d’une action née de la volonté des acteurs du territoire, à mutualiser leurs compétences et expériences afin de pallier à l’isolement des aidants.

Des psychologues viennent à votre rencontre au plus proche de votre environnement, dans votre commune ou à domicile, afin de comprendre votre quotidien.

Par un entretien individuel et une écoute attentive de votre situation, nous vous proposons un accompagnement au plus près de vos besoins et ceux de votre proche.

Nous sommes à votre disposition de lundi au vendredi pour vous rencontrer sur rendez-vous. Nous sommes joignables par téléphone au 04 75 37 80 00 ou par courriel : aideauxaidants@ch-chambonas.fr

Tatiana BREPSON, secrétaire de direction

Centre Hospitalier Léopold Ollier

Le Plot du Puech

07140 CHAMBONAS

Tél : 04 75 37 80 13

tbrepson@ch-chambonas.fr


23 janvier 2018 : Les vœux de Folcheran : un avenir plein d’espoir

Conformément à la tradition, le Président et la Direction de FILIERIS SUD ont présenté, ce mardi 23 janvier, leurs meilleurs vœux aux agents du CRR FOLCHERAN.

JPEG - 322.9 ko
Les vœux de Folcheran
JPEG - 313.6 ko
Les vœux de Folcheran


Devant une assistance nombreuse et attentive aux informations communiquées, les différents intervenants, Philippe Rognie, directeur régional du groupe, Monique Doladille, maire de Gravières, Jean-Paul Manifacier, président de la communauté de communes, Mourad BELAÏD, Directeur délégué territorial, Patrick Carmona, directeur, ont pris la parole pour rappeler les faits marquants de l’année écoulée, dont l’arrivée de 2 nouveaux pneumologues, la réussite à la certification, l’équilibre budgétaire et brosser pour l’avenir un tableau teinté du vert de l’espoir à la plus grande satisfaction des agents et des édiles de Gravières et des Vans invités à la cérémonie. Des vœux de santé et de pleine réussite formulés pour cet établissement qui démontre qu’il a toute sa place sur le bassin sanitaire.

Les vœux se sont achevés par une remise de la médaille du travail et d’un pot de l’amitié.

JPEG - 661.7 ko
Dauphiné du 29 janvier



JPEG - 676.2 ko
Article Dauphiné

Septembre 2017 : Un second souffle pour Folcheran

Après une longue période d’incertitude, le CRR (Centre de Réhabilitation Respiratoire) de Folcheran, établissement géré par le réseau de santé Filieris Sud, reprends des couleurs et de l’optimisme avec l’organisation d’une journée du souffle, qui est en même temps une opération portes ouvertes du renouveau.

Après une réorganisation de l’organigramme du centre, nouveau directeur, deux nouveaux pneumologues et un troisième en embauche, nouveau cadre de santé, la direction générale du groupe a voulu ouvrir l’établissement pour cette journée du samedi 30 septembre aux habitants et aux élus du territoire avec des animations de toutes sortes : une équipe médicale à disposition, comme les deux nouveaux médecins, Ali El Hassani et Daniel Iacobovici, des animations avec les infirmières, kinésithérapeutes, des stands de producteurs locaux, un village animé par la Ligue contre le cancer, une petite randonnée nature dans les environs, un stand thématique sur le parapente, le tout avec une animation musicale sympathique. Le public ne s’y est pas trompé en venant très nombreux tout au long de la journée, tant les attentes et les questionnements étaient forts.

Tour à tour, Philippe Rognie, directeur régional du groupe, Monique Doladille, maire de Gravières, Jean-Paul Manifacier, président de la communauté de communes, Bérengère Bastide, conseillère départementale, Mourad BELAÏD, Directeur délégué territorial, Patrick Carmona, directeur, Ali El Hassani, nouveau pneumologue, ont remercié Meryem Leton et tout le personnel de santé pour l’organisation et la réussite de la journée mais ont surtout donné tous les gages de continuité de l’activité de l’établissement, qui, après la fermeture progressive des mines, va s’ouvrir de plus en plus vers une nouvelle clientèle autre que les mineurs, des environs immédiats mais aussi dans un rayon plus large sur toute la région Auvergne Rhône Alpes.

« Vu les équipements modernes et l’offre de soins élargie, l’hôpital de Folcheran a toute sa place dans le GHT (Groupement Hospitalier du Territoire) de Montélimar-Aubenas » n’a pas manqué de préciser Bérengère Bastide. C’est bien évidemment ce que toute la population et les élus locaux souhaitent.

JPEG - 432.9 ko
Les deux médecins pneumologues de Folcheran

Octobre 2017 : Le Centre de réhabilitation respiratoire de Folcheran est bien reparti

Suite à l’opération portes ouvertes du samedi 30 septembre qui a été un grand succès pour le personnel de santé motivé et la direction du Centre de Réhabilitation de Folcheran, nous sommes allé interviewer le Dr El Hassani, pneumologue : « J’étais chef du service pneumologie et médecin du sport au CHU d’Aurillac pendant dix ans et j’ai été ravi d’intégrer depuis avril 2017 cet établissement à Gravières. Je me suis rapidement aperçu que le Centre de Folcheran n’était pas connu des habitants de la région et même de certains médecins, étant dédié principalement aux maladies respiratoires des mineurs. Les mines étant à présent fermées, nous devons non seulement prendre d’autres patients de proximité, mais aussi en faire la promotion sur toute la région Auvergne Rhône Alpes, sachant que 60% de la pathologie de médecine interne concerne le poumon.

Nous traiterons en réhabilitation complète, le sevrage tabagique, la prise en charge individualisée musculaire, psychologique, articulaire, diététique et sociale, tout comme l’anxiété ou la dépression. Pour cela, une toute nouvelle équipe a été mise en place avec deux et bientôt trois pneumologues, une nouvelle direction, de nouveaux cadres de santé, 60 lits disponibles, un personnel disponible, compétent et motivé d’une soixantaine de personne et des installations modernes.

Nous participerons à des congrès, des réunions scientifiques de médecins, des journées nationales. Nous avons passé avec des appréciations positives en juillet dernier notre certification par l’HAS (Haute Autorité de Santé). Nous devons réussir le renouveau de ce centre en le faisant connaître le plus loin possible ».

Nul doute qu’avec une telle motivation, le Centre de Folcheran est bien reparti, après une période de doute et de fausses rumeurs.


JPEG - 132.1 ko
Affiche
JPEG - 447.6 ko
Affiche Maison de services au public

Pour toutes vos démarches administratives concernant l’assurance maladie, le Centre médico-social , 12 avenue des droits de l’homme aux Vans,vous accueille


La station médicale à LES VANS

La station médicale est un bâtiment agencé sur 297 m² qui comprend au premier étage une salle de première urgence, une deuxième salle et des cabinets de consultation. Le rez-de-chaussée devrait être utilisé dans l’année 2009 pour d’autres corps de médecine.

Coordonnées en cas d’urgence :

Station médicale, rue du quai 07140 - LES VANS 04.75.38.48.48

D’autre part,toutes les coordonnées des médecins, infirmières, kinésithérapeuthes, dentistes etc... du pays des VANS se trouvent sur le site de l’Office du tourisme :

voir Informations pratiques - adresses utiles :

http://www.les-vans.com


Les 3 numéros de téléphone à retenir, en cas d’urgence :


le "15" pour appeler le SAMU

le "17" pour appeler la police

le "18" pour appeler les sapeurs-pompiers


Cabinet de massage-kinésithérapie Sébastien GADILHE


Place Léopold Ollier 07140 - LES VANS

04.75.88.56.26 ou 09.77.35.04.48


| Les Salelles | 07140 | Téléphone - Fax : 04 75 94 92 97 |